Contents

The House of Nathan Adams my Mormon Guide at Kanab, Utah

Update item information
Identifier SixMoisChronological.xml
Title 1885 and 1886 : Images from Albert Tissandier's trips to North America during 1885 and 1886, in the approximate order of their creation.
Type Text
Format image/jpeg
ARK ark:/87278/s6bk1cds
Setname uu_umfa_at
Date Created 2004-02-02
Date Modified 2006-12-07
ID 415994
Reference URL https://collections.lib.utah.edu/ark:/87278/s6bk1cds

Page Metadata

Identifier 1978_243_houseOfNathan.jpg
Title The House of Nathan Adams my Mormon Guide at Kanab, Utah
Alternate Title Maison de Nathan Adam mon guide mormon à Kanab - Utah
Creator Tissandier, Albert 1839-1906
Subject Houses--Utah--Kanab--1880-1890; Yards--Utah--Kanab--1880-1890; Cities & towns--Utah--Kanab--1880-1890; Adams, Nathan William, 1832-1916--Homes & haunts--Utah--Kanab--1880-1890
Description Associated text from Albert Tissandier's book Six mois aux États-Unis : voyage d'un touriste dans l'Amérique du nord suivi d'une excursion à Panama (Paris : G. Masson, [1886]), p. 78-80: "Kanab est située sur le bord d'une rivière presque toujours à peu près desséchée, mais qui grossit dans les saisons de la fonte des neiges et se répand au loin en inondations, enlevant les sables et couvrant de ses eaux tout le pays. De grandes roches de grès rouge (le Triassic escarpment) abritent ce village d'un côté, de l'autre le rancho se perd à l'horizon. Il y a là peut-être 500 âmes. L'isolement des habitants serait complet, mais par leur propre industrie ils ont su se relier avec les villes plus heureuses et plus civilisées de leur contrée. Le télégraphe y est installé! Je ne pouvais m'empêcher de penser qu'en France bien des villages sont moins éloignés des centres que le petit Kanab, situé aux confins de la province de l'Utah, et cependant nos paysans ne songeraient guère à établir à leurs frais un réseau télégraphique pour avoir plus vite des nouvelles intéressantes de leur pays, même s'ils en avaient la permission. Chaque maison est dans un clos entouré de haies de rosiers jaunes; les avenues sont bordées d'acacias. L'eau de Kanab River est amenée dans la cité par un aqueduc en bois de quelques kilomètres de longueur, à ciel ouvert. Moyennant un abonnement d'eau, les habitants y peuvent cultiver quelques légumes et des fruits. Les Mormons aiment les jardins et s'en occupent avec grand soin. Ils ont même dans leur enclos quelques pieds de vigne, qui leur donnent un bien faible produit, mais qu'ils apprécient comme la récompense de leur travail et de leur lutte constante contre la sécheresse. Mon entrée à Kanab a causé, paraît-il, une grande émotion. Les Mormons sont en ce temps-ci méfiants. Le gouvernement des États-Unis, fatigué de leurs excentricités, veut les faire rentrer dans la loi commune et supprimer leur bigamie. Depuis le décret de 1882 contre la polygamie et la 'cohabitation', on les poursuit, on les condamne à la prison et à des amendes; dans le petit village de Panguitch, deux hommes ont été ainsi enlevés et menés en prison. On exige qu'ils renvoient leurs femmes non légitimes et ne gardent que celle qu'ils ont épousée la première avec ses enfants. Sous le coup de ces menaces, les Mormons craignent incessamment des rondes de police et des surprises. Au lieu de se faire comme autrefois une gloriole d'avoir plusieurs femmes, ils nient le fait surtout devant des étrangers qu'ils craignent toujours. La religion mormonne reste d'ailleurs fort mystérieuse pour une personne qui ne séjourne pas longtemps dans le pays. Il ne peut en apprendre quelques faits que par les journaux qui racontent de temps à autre les scandales causés par des batailles de femmes jalouses les unes des autres. Mais ces bruits eux-mêmes demanderaient à être vérifiés exactement. Mon arrivée ayant été signalée, quelques habitants étaient sortis du village et s'étaient cachés dans les rochers. Moins timide, la femme de mon futur guide me reçut au seuil de sa maison. M. Powell m'avait donné une lettre de recommandation toute spéciale; je la lui remis. 'Mon mari est absent, me dit-elle avant de l'avoir lue, vous ne verrez personne ici.' Ces derniers mots exprimaient visiblement une méfiance qui s'est immédiatement dissipée après la lecture de la lettre. Nathan Adam n'a pas craint alors de se montrer, et j'ai été parfaitement accueilli par tous ces pauvres gens dès qu'ils ont été persuadés que je venais simplement chez eux en touriste et non comme detective du gouvernment. Ils m'ont donné l'hospitalité, car il n'y a point d'hôtel à Kanab; il faut loger chez l'habitant ou camper dehors dans les ranchos. Kanab est le point central d'où l'on peut rayonner pour faire les principales excursions des grands canons." Tissandier's guide was Nathan William Adams (1832-1916), a native of Bathurst, Ontario, whose parents had joined the Church of Jesus Christ of Latter-day Saints when he was a child. The family experienced the persecution of Mormons in Missouri and Illinois and joined the westward trek, finally arriving in Utah in 1849. There is no indication that Adams ever had more than one wife so his initial caution may have been more general in nature.
Published Location Reproduced in the exhibition catalog, Albert Tissandier : Drawings of nature and industry in the United States, 1885, by Mary F. Francey ([Salt Lake City, UT] : Utah Museum of Fine Arts, 2001), p. 33.
Short Essay In need of a guide for his travels through the remote regions of Southern Utah and Northern Arizona, Tissandier was directed to the town of Kanab to negotiate an arrangement with Nathan Adams, a resident of Kanab, Utah. On his arrival, he was surprised that his welcome by the predominantly polygamous Mormon community was reluctant and distrustful. Geographically isolated, Southwestern Utah had become a refuge for Mormon men who, because of their polygamous practices, were compelled to evade federal authorities. Thinking that the remote territory of Utah would be a favorable location for pursuit of plural marriage as a religious practice, the Mormon church advocated polygamy in 1852. National publicity, however, aroused both public protest and government pressure for the next forty years until 1890 when a ban on new plural marriages was announced. Tissandier visited Kanab in 1885, precisely when government agents were searching rural Utah for polygamous households. The threat of prison was always present for men with multiple wives; therefore news of Tissandier's impending arrival caused mass evacuation of the town. Fearing that Tissandier was a government agent, men hid in the surrounding canyons. Describing the cautious greeting he received at Nathan Adams's home, he wrote: "Less timid was the wife of my future guide who met me at the doorstep of her house. Before she read the letter of introduction Mr. Powell had given me, she said, "My husband is not here you won't find anyone here". However, her distrust dissipated immediately after she read the letter. When Nathan Adams expressed no concern, and the people of the town were persuaded that I had come as a tourist and not as a representative of the government, I was warmly welcomed. As there are no hotels in Kanab, I was dependent on the hospitality of one of its citizens, or one of the camps in the ranchos outside the village." Nathan Adams's home is set against the backdrop of formidable canyons and rock cliffs. A figure, perhaps Adams himself, stands in the doorway of this modest but well provisioned home. The rock wall in back indicates both ownership and property division.
Publisher Utah Museum of Fine Arts
Contributors Mary F. Francey
Date 1885-05-28
Type Image
Format image/jpeg
Source Albert Tissandier: Drawings of Nature and Industry in the United States
Language fre
Rights Management Digital image c2001 Utah Museum of Fine Arts, University of Utah
Source Physical Dimensions 34.29 cm High x 40.64 cm Wide
Source Characteristics Graphite on paper
Light Source Kaiser Softlite ProVision 6x55W flourescent 5400K daylight
Archival Resolution TIFF: 5010 x 4266 pixels
Display Resolution JPEG: 900 x 787 pixels
Bit Depth 36-bit color
Scanning Device Leica S1 Pro scanning camera; Hasselblad CFi 50mm F/4 lens; f/11
Exhibit Catalog ISBN: 0-9657215-0-7; Library of Congress Catalog Number: 2001094211
Setname uu_umfa_at
Date Created 2004-07-09
Date Modified 2004-07-09
ID 415807
Reference URL https://collections.lib.utah.edu/ark:/87278/s6bk1cds/415807